Les partenaires

Le G3 regroupe trois universités francophones de premier plan engagées à l’excellence en matière de recherche, d’enseignement et de service à la société.

Université de Montréal

À l’image de la ville dont elle porte fièrement le nom, l’Université de Montréal est cosmopolite, culturelle, scientifique et créative. L’enseignement de ses professeurs et professeures, la rigueur de sa communauté de recherche et les résultats de ses étudiants et étudiantes lui permettent de se maintenir dans le peloton de tête des meilleures universités du monde année après année. Engagée, verte et citoyenne, toute la communauté de l’Université de Montréal pose des gestes durables pour la métropole et pour les habitants de la planète.

Figurant parmi les universités de recherche les mieux classées au Canada, l’UdeM offre un éventail complet du savoir contemporain avec ses 13 facultés, plus de 65 départements et ses deux écoles affiliées : HEC Montréal et Polytechnique Montréal. Elle regroupe, avec ses écoles affiliées, 465 unités de recherche et offre 600 programmes d’études. De plus, elle est au cœur d’un important réseau regroupant une trentaine d’établissements de santé affiliés qui assurent des soins à près de la moitié de la population du Québec tout en servant d’environnement d’apprentissage à sa communauté étudiante.

Université de Genève

Fondée en 1559, l’Université de Genève (UNIGE) est aujourd’hui la deuxième plus grande Haute école de Suisse. Fleuron de la cité de Calvin, l’institution jouit d’un rayonnement international privilégié et cultive son ouverture au monde. L’UNIGE se distingue par son patrimoine intellectuel, un enseignement de qualité couvrant l’essentiel des domaines des sciences, des arts et des lettres ainsi que par une recherche de pointe. Ce rayonnement de l’UNIGE est le résultat des talents de ses chercheurs œuvrant dans ses 9 facultés et 14 centres interfacultaires. Menant une recherche de qualité dans une grande diversité de disciplines, l’UNIGE se profile parmi les trois universités généralistes leader du monde francophone.
Ses projets de recherche couvrent une centaine de thématiques, des sciences exactes, naturelles et médicales aux sciences sociales et humaines, et aboutissent chaque année à des résultats fructueux. Fruits de son histoire et de choix stratégiques, l’UNIGE a fait émerger de la diversité de ses recherches des domaines de pointe dans lesquels elle excelle. Ainsi, les secteurs phares de la recherche à l’UNIGE sont les sciences de la vie (génétique, biologie moléculaire, bioinformatique), la physique et la chimie, l’astrophysique, et également des champs spécifiques dans les sciences sociales et humaines.

Université libre de Bruxelles

Fondée en 1834 à la suite de la formation de l’État belge, l’Université libre de Belgique devient l’Université libre de Bruxelles (ULB) en 1842. Avec ses treize facultés, écoles et instituts spécialisés, l’ULB couvre aujourd’hui toutes les disciplines en associant très étroitement enseignement et recherche. Quatre Prix Nobel, une Médaille Fields, trois Prix Wolf et deux Prix Marie-Curie sont autant de preuves de la longue tradition d’excellence de la recherche de l’université. Moteur permanent de réflexion, lieu de débat et d’opinions, foyer de créativité et de diffusion des connaissances, l’ULB fonde son enseignement et sa recherche sur une totale liberté de pensée.

Cette pratique du libre examen, qui passe par une attitude critique vis-à-vis de tout pouvoir, est pour elle un des multiples aspects de l’émancipation humaine. L’université s’illustre dans la production humaniste de savoir à travers sa participation à des programmes de recherche fondamentale. Elle est également fortement impliquée dans le développement économique, social et culturel : à l’ULB, la recherche forme un continuum, de la recherche fondamentale à la recherche appliquée et à la recherche orientée par les besoins industriels et sociaux.